UN RESPONSABLE POUR LE MANTEIN DU FRANCAIS COMME PREMIERE LANGUE ETRANGERE

UN RESPONSABLE POUR LE MAINTIEN DU FRANCAIS COMME PREMIERE LANGUE ETRANGERE

ALGER, 17 JUIN (AFP) – LE PRESIDENT DU CONSEIL SUPERIEUR DE L’EDUCATION (CSE), L’ANCIEN MINISTRE DE L’EDUCATION NATIONALE OMAR SAKHRI A INDIQUE MERCREDI AVOIR PRECONISE LE MAINTIEN DU FRANCAIS COMME PREMIERE LANGUE ETRANGERE DANS L’ECOLE ALGERIENNE.
M. SAKHRI A EGALEMENT INDIQUE AVOIR PROPOSE L’INTRODUCTION DU FRANCAIS DES LA TROISIEME ANNEE PRIMAIRE, AU LIEU DE LA QUATRIEME ACTUELLEMENT.
UNE DEUXIEME LANGUE ETRANGERE SERAIT ENSEIGNEE A PARTIR DE LA SIXIEME ANNEE AU LIEU DE LA HUITIEME, A-T-IL PRECISE DANS UN ENTRETIEN AU QUOTIDIEN FRANCOPHONE LE MATIN.
IL Y A DEUX ANS, LES AUTORITES AVAIENT DECIDE DE DONNER LE CHOIX AUX PARENTS ENTRE LE FRANCAIS ET L’ANGLAIS COMME PREMIERE LANGUE EN QUATRIEME ANNEE PRIMAIRE, ALORS QUE LE FRANCAIS JOUISSAIT D’UN STATUT PRIVILEGIE ET ETAIT ENSEIGNE D’OFFICE COMME PREMIERE LANGUE ETRANGERE.
M. SAKHRI A EGALEMENT PRECISE AVOIR SOUMIS CES PROPOSITIONS SUR LA BASE D’UNE ETUDE DU CENTRE NATIONAL D’ETUDES ET D’ANALYSES POUR LA PLANIFICATION (CENEAP), MONTRANT QUE PRES DE 70% DES PARENTS ETAIENT POUR LE FRANCAIS A L’ECOLE.
LE MATIN AVAIT PUBLIE MARDI DE LARGES EXTRAITS DE CETTE ETUDE.
68,7% DES PERSONNES INTERROGES ONT CHOISI LE FRANCAIS A LA QUESTION "QUELLE EST LA LANGUE ETRANGERE QUE VOUS PREFEREREZ", CONTRE 30,2% POUR L’ANGLAIS, SELON CETTE ETUDE DEMANDEE PAR LE CSE A QUELQUES JOURS DE LA TENUE D’UNE CONFERENCE NATIONALE SUR LA REFORME DU SYSTEME EDUCATIF.
L’ETUDE A EGALEMENT MONTRE QUE 76,6% DES PERSONNES INTERROGEES AVAIENT SOUHAITE UN "CHANGEMENT" DU SYSTEME EDUCATIF ACTUEL, LARGEMENT DECRIE PAR DES ASSOCIATIONS DE PARENTS D’ELEVES, DES CHEFS DE PARTIS ET DES SPECIALISTES DE L’EDUCATION.
LE PRESIDENT MOHAMED BOUDIAF, ASSASSINE EN JUIN 1992, AVAIT ESTIME QUE L’ECOLE ALGERIENNE ETAIT "SINISTREE" ET SOUHAITE UNE REFORME PROFONDE. IL AVAIT EGALEMENT REPORTE SINE DIE L’APPLICATION DE LA LOI SUR LA GENERALISATION DE LA LANGUE ARABE.
CETTE LOI GENERALISE, AU PLUS TARD AU 5 JUILLET, L’USAGE DE L’ARABE, UN DELAI REPOUSSE AU 5 JUILLET 2000 POUR L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR.
M. SAKHRI A INDIQUE A CE PROPOS QUE DE PROFONDES REFORMES SERONT PROPOSEES, NOTAMMENT LES MODALITES DE RECUTEMENT ET DE FORMATION DES ENSEIGNANTS QUI DEVRONT AVOIR FAIT AU MOINS QUATRE ANS D’ETUDES SUPERIEURES.
"NOUS AVONS CONCLU QU’IL FALLAIT UN PLAN D’URGENCE", A AFFIRME M. SAKHRI. "NOUS AVONS UN CORPS ENSEIGNANT FAIBLE (…) CEUX QUI NE SONT PAS QUALIFIES ET PROCHES DE LA RETRAITE DEVRONT PARTIR", A-T-IL ESTIME.
M. SAKHRI N’A PAS EVOQUE LA PLACE DE TAMAZGIGHT (BERBERE) DANS L’ENSEIGNEMENT. CETTE LANGUE, DONT L’ENSEIGNEMENT RESTE FACULTATIF, A ETE INTRODUITE A L’ECOLE EN 1996 APRES DES ANNEES DE LUTTE DU MOUVEMENT CULTUREL BERBERE (MCB) ET UNE ANNEE DE GREVE DES ELEVES ET ENSEIGNANTS EN KABYLIE.
LE FRANCAIS RESTE PARLE PAR PLUSIEURS MILLIONS DE PERSONNES. C’EST NOTAMMENT LA LANGUE PRIVILEGIEE DES AFFAIRES ET DES MATIERES SCIENTIFIQUES ET TECHNIQUES A L’UNIVERSITE.
17 JUN 98

Lascia un commento

0:00
0:00