OUVERTURE DU SOMMET DE LA FRANCOPHONIE SUR FOND DE CONTESTATION AFRICAINE

OUVERTURE DU SOMMET DE LA FRANCOPHONIE SUR FOND DE CONTESTATION AFRICAINE

HANOI, 14 NOV (AFP) – LE 7E SOMMET DE LA FRANCOPHONIE S’EST OUVERT VENDREDI A HANOI EN PRESENCE DES CHEFS D’ETAT ET DE GOUVERNEMENT DE 48 PAYS SUR FOND DE CONTESTATION DE CERTAINS PAYS AFRICAINS CONTRE LA DESIGNATION DE L’EGYPTIEN BOUTROS BOUTROS-GHALI COMME LEUR FUTUR PORTE-PAROLE.
PLUSIEURS PAYS AFRICAINS ONT EXPRIME "UNE CERTAINE FRUSTRATION" LORS DES REUNIONS PREPARATOIRES AU SOMMET ENVERS LA DESIGNATION PREVUE DE L’ANCIEN NUMERO UN DE L’ONU COMME SECRETAIRE GENERAL DE LA FRANCOPHONIE, A-T-ON INDIQUE DE SOURCE DIPLOMATIQUE.
CETTE CANDIDATURE, SOUTENUE PAR LE PRESIDENT FRANCAIS JACQUES CHIRAC AINSI QUE PAR L’EGYPTE ET LE CANADA, A SUSCITE UNE CERTAINE OPPOSITION DE PAYS COMME LE BENIN ET LE BURKINA-FASO QUI AURAIENT SOUHAITE VOIR NOMMER A LA TETE DE LA FRANCOPHONIE UN RESSORTISSANT D’AFRIQUE NOIRE FRANCOPHONE, UN DES PILIERS DU MOUVEMENT ET NE CONSIDERENT PAS L’EGYPTIEN COMME L’UN DES LEURS.
M. BOUTROS-GHALI RESTE LE SEUL CANDIDAT EN LICE APRES LE RETRAIT DE LA CANDIDATURE DE L’ANCIEN PRESIDENT DU BENIN EMILE DERLIN ZINSOU.
CETTE CONTESTATION S’EST EXPRIMEE PUBLIQUEMENT LORS DE L’OUVERTURE VENDREDI, LORSQUE LE PRESIDENT DU BENIN MATHIEU KEREKOU A DEMANDE AUX DELEGUES DE "STATUER SOUVERAINEMENT DANS LA PLUS GRANDE TRANSPARENCE SUR LES CANDIDATURES DE SECRETAIRE GENERAL".
LE PRESIDENT DU CAMEROUN PAUL BIYA ET CELUI DE LA REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO, LAURENT-DESIRE KABILA, ETAIENT LES GRANDS ABSENTS DE CE SOMMET, AUQUEL LEUR PAYS EST TOUTEFOIS REPRESENTE.
LA SEANCE D’OUVERTURE DU PREMIER SOMMET A SE TENIR EN ASIE S’EST DEROULEE AU PALAIS DE L’AMITIE, VASTE BATIMENT CONSTRUIT AVEC L’AIDE SOVIETIQUE DANS LES ANNEES 60.
A LA TRIBUNE, A COTE DU PRESIDENT VIETNAMIEN TRAN DUC LUONG, OU ETAIT ASSIS M. CHIRAC, SE TROUVAIENT NOTAMMENT LES NOUVEAUX HOMMES FORTS DU CAMBODGE, HUN SEN ET DU CONGO, DENIS SASSOU NGUESSO.
TOUS LES CONTINENTS ETAIENT REPRESENTES ET ON VOYAIT AUSSI BIEN LES PREMIERS MINISTRES BELGE JEAN-LUC DEHAENE, CANADIEN JEAN CHRETIEN, QUEBECOIS ROBERT BOUCHARD, LIBANAIS RAFIC HARIRI, QUE LES PRESIDENTS DU GABON, OMAR BONGO, DU SENEGAL, ABDOU DIOUF, DE LA COTE D’IVOIRE HENRI KONAN BEDIE, OU LE PRINCE ALBERT DE MONACO.
DANS SON ALLOCUTION D’OUVERTURE, M. CHIRAC A TRACE LES GR#ANDES LIGNES DE L’ACTION DU SECRETAIRE GENERAL. IL INTERVIENDRA "A LA DEMANDE DES PARTIES CONCERNEES" POUR LE RETABLISSEMENT DE LA PAIX EN CAS DE CRISE FRAPPANT UN OU PLUSIEURS PAYS MEMBRES. IL OEUVRERA POUR "LA CONSOLIDATION DE L’ETAT DE DROIT", EN SE GARDANT "DE TOUTE INGERENCE, DE TOUTE LECON DE MORALE, DE TOUT ANATHEME", A-T-IL DIT.
"LA FRANCE EST ATTENTIVE" AUX "PREOCCUPATIONS" EXPRIMEES LORS DE LA CONFERENCE MINISTERIELLE PREPARATOIRE ET "NOUS APPORTERONS ENSEMBLE DES PRECISIONS REPONDANT A CES PREOCCUPATIONS", A-T-IL DIT.
IL A AFFIRME QUE "LA FRANCOPHONIE EST UNE ENTREPRISE RESOLUMENT POLITIQUE", "AMBITIEUSE DANS SA VISION". LE SECRETAIRE GENERAL AURA EGALEMENT POUR TACHE DE COORDONNER "LES ACTIVITES DE COOPERATION LINGUISTIQUE, ECONOMIQUE, SCIENTIFIQUE, CULTURELLE ET MEDIATIQUE", A-T-IL AJOUTE.
M. CHIRAC, APPLAUDI PAR LES DELEGUES, A ANNONCE QUE LA FRANCE ALLAIT ACCORDER 20 MILLIONS DE FRANCS (3,8 MILLIONS DE DOLLARS) POUR LE DEVELOPPEMENT DE LA FRANCOPHONIE SUR LES AUTOROUTES DE L’INFORMATION ET "AUGMENTER DE 42 MILLIONS DE FRANCS SON ENGAGEMENT DANS LES PROGRAMMES FRANCOPHONES AU COURS DE CHACUNE DES DEUX PROCHAINES ANNEES".
"DEFENDONS ET IMPOSONS LE PLURALISME LINGUISTIQUE SUR LES AUTOROUTES DE L’INFORMATION. LE TEXTE, LE SON, L’IMAGE FRANCOPHONES DOIVENT Y ETRE MASSIVEMENT PRESENTS", A DIT M. CHIRAC.
AFP 14 NOV 97

Lascia un commento

0:00
0:00