L’UNIVERSITE RWANDAISE CONFRONTEE AN BILINGUISME FRANCAISANGLAIS 12/04/97

L’UNIVERSITE RWANDAISE CONFRONTEE AU BILINGUISME FRANCAIS-ANGLAIS

KIGALI, 10 AVR (AFP) – LE NOUVEAU RECTEUR DE L’UNIVERSITE NATIONALE DU RWANDA (UNR), CHARLES MULIGANDE, S’EST DECLARE JEUDI DECIDE A FAIRE FACE AU PROBLEME DU BILINGUISME FRANCAIS-ANGLAIS QUI SE POSE PARMI LES ETUDIANTS ET PROFESSEURS.
"EN FAIT, ON N’A PAS UNE UNIVERSITE, MAIS DEUX: L’UNE FRANCOPHONE, L’AUTRE ANGLOPHONE. OR, LE GOUVERNEMENT NE PEUT PAS S’OFFRIR CE LUXE", A DECLARE A RADIO RWANDA M. MULIGANDE, ANCIEN MINISTRE DES TRANSPORTS ET COMMUNICATIONS.
POUR PARER A CE PROBLEME, LE GOUVERNEMENT A DECIDE EN JANVIER D’ORGANISER A L’UNR DES COURS ACCELERES DE FRANCAIS POUR LES ANGLOPHONES ET D’ANGLAIS POUR LES FRANCOPHONES, QUI DEVAIENT DURER SIX MOIS.
MAIS CETTE MESURE A PROVOQUE DES PROTESTATIONS DE NOMBREUX ETUDIANTS ET PROFESSEURS ANGLOPHONES, QUI ESTIMENT QU’ON NE PEUT PAS APPRENDRE LE FRANCAIS EN SIX MOIS SEULEMENT.
M. MULIGANDE A EXPLIQUE QU’EN PRENANT CETTE DECISION, LE GOUVERNEMENT VOULAIT QUE TOUS LES ETUDIANTS SOIENT EN MESURE DE SUIVRE DES COURS EN ANGLAIS OU EN FRANCAIS, SELON QUE LE PROFESSEUR ENSEIGNE DANS L’UNE OU L’AUTRE DE CES DEUX LANGUES.
"LES RESSOURCES FINANCIERES DISPONIBLES NE PEUVENT PAS PERMETTRE LA COEXISTENCE DE DEUX UNIVERSITES ET NOUS PENSONS PAR AILLEURS QUE NOTRE PAYS AURAIT A GAGNER SI TOUS NOS UNIVERSITAIRES ETAIENT PARFAITEMENT BILINGUES", A AJOUTE LE RECTEUR.
JUSQU’EN 1994, LES RWANDAIS PARLAIENT LE KINYARWANDA, LANGUE NATIONALE ET LE FRANCAIS, HERITE DE LA COLONISATION BELGE. MAIS L’ANGLAIS A FAIT SON APPARITION AVEC L’ARRIVEE AU POUVOIR DU FRONT PATRIOTIQUE RWANDAIS (FPR, ANCIENNE REBELLION TUTSIE), DONT LA VICTOIRE MILITAIRE AVAIT MIS FIN EN JUILLET 1994 AU GENOCIDE TUTSI.
LE FPR COMPTE DANS SES RANGS DE NOMBREUX FILS DE TUTSIS RWANDAIS QUI AVAIENT DU EMIGRER EN OUGANDA LORS DE LA "REVOLUTION SOCIALE" HUTUE DE 1959. CES HOMMES, DONT NOMBRE DE DIRIGEANTS DU FPR, IGNORENT DONC LE FRANCAIS MAIS PARLENT ANGLAIS. LA VICTOIRE DU FPR A EN OUTRE ETE SUIVIE DU RETOUR AU RWANDA DE TRES NOMBREUX "REFUGIES DE 59" ET DE LEURS ENFANTS, VENUS DES PAYS VOISINS (OUGANDA, BURUNDI, ZAIRE), MAIS AUSSI DES ETATS-UNIS, DU CANADA OU D’EUROPE.
AVEC LE KINYARWANDA ET LE FRANCAIS, L’ANGLAIS EST DEVENU UNE LANGUE OFFICIELLE AU RWANDA.
MGU/AT/ACH
AFP 10 AVR 97 18.04 GMT

Lascia un commento

0:00
0:00