LE NIGERIE S’ORIENTE VERS LE BILINGUISME

Paolo Gambi, Rinascimento poetico

LE NIGERIE ET LE BILINGUISME – SATISFACTION FRANCAISE

LE NIGERIE S’ORIENTE VERS LE BILINGUISME

PAR JACQUES PINTO

LAGOS, 3 JAN (AFP) – LE NIGERIA, "GEANT ANGLOPHONE" DE L’AFRIQUE ET PAYS LE PLUS PEUPLE DU CONTINENT (100 MILLIONS D’HABITANTS) S’ORIENTE VERS LE BILINGUISME, LE FRANCAIS, SELON LE PRESIDENT SANI ABACHA, DEVANT BIENTOT ETRE ADOPTE COMME DEUXIEME LANGUE OFFICIELLE DU PAYS.

UTOPIE OU VISION POLITIQUE HARDIE, LE PROJET LAISSE POUR L’INSTANT REVEURS NOMBRE D’EXPERTS. QUANT AUX RETOMBEES POLITIQUES DE CE CHANGEMENT DE CAP DU NIGERIA, PAYS TRADITIONNELLEMENT ANCRE AU SEIN DU COMMONWEALTH, ELLES SONT DIFFICILES A APPRECIER, ESTIMAIT-ON VENDREDI DANS LES MILIEUX DIPLOMATIQUES.

LE NIGERIA A SUBI COMME UN AFFRONT EN NOVEMBRE 1995 LA DECISION DU COMMONWEALTH DE LE SUSPENDRE DE SON ORGANISATION. CELA POURRAIT EXPLIQUER QU’IL SE TOURNE AUJOURD’HUI VERS LA FRANCOPHONIE, INDIQUAIT-ON DANS CES MILIEUX.

LE COMMONWEALTH AVAIT PRIS CETTE DECISION A LA SUITE DE L’EXECUTION DE L’OPPOSANT KEN SARO-WIWA ET DE SES HUIT COMPAGNONS DU MOUVEMENT POUR LA DEFENSE DE LA MINORITE OGONIE.

LE NIGERIA A TOUTEFOIS REUSSI DEPUIS A ROMPRE SON ISOLEMENT EN MULTIPLIANT LES SIGNES D’ASSOUPLISSEMENT DANS LE DOMAINE DES DROITS DE L’HOMME.

LA RENCONTRE DEBUT DECEMBRE A OUAGADOUGOU DE M. ABACHA AVEC LE PRESIDENT FRANCAIS JACQUES CHIRAC, DANS LE CADRE DU SOMMET FRANCO-AFRICAIN, SEMBLE AVOIR EU UN EFFET CATALYSEUR DANS L’ORIENTATION DU NIGERIA VERS LE BILINGUISME.

LA PRESENCE DU NIGERIA A UN TEL SOMMET, GENERALEMENT CONSIDERE COMME UNE "REUNION DE FAMILLE" DES PAYS DU PRE-CARRE FRANCAIS, AURA ETE TRES REMARQUEE. LE NIGERIA Y A ETE ACCUEILLI, SEMBLE-T-IL, AVEC TOUS LES EGARDS DUS A SON POIDS ET A SON ROLE GEOPOLITIQUE DANS LA SOUS-REGION ET SUR LE CONTINENT.

C’EST LE 14 DECEMBRE, QUELQUES JOURS APRES SON RETOUR DE OUAGADOUGOU, QUE M. ABACHA A EVOQUE POUR LA PREMIERE FOIS L’IDEE D’ORIENTER SON PAYS VERS LE "BILINGUISME".

DEFENDANT CETTE IDEE DEVANT LA HIERARCHIE MILITAIRE DU REGIME ET UN CERCLE RESTREINT D’UNIVERSITAIRES, D’HOMMES D’AFFAIRES ET DE DIPLOMATES, LORS DU DINER ANNUEL DE L’INSTITUT NIGERIAN DES AFFAIRES INTERNATIONALES A ABUJA, IL AVAIT MIS EN AVANT L’ARGUMENT DE "L’INTEGRATION TOTALE" DU NIGERIA AU SEIN DE LA SOUS-REGION.

M. ABACHA, QUI ASSURE ACTUELLEMENT LA PRESIDENCE DE LA COMMUNAUTE ECONOMIQUE DES ETATS DE L’AFRIQUE DE L’OUEST (CEDEAO, ENTEND FAIRE TOMBER LES "BARRIERES LINGUISTIQUES", PRINCIPAL OBSTACLE, SELON LUI, A L’INTEGRATION TOTALE DU NIGERIA AU SEIN DE L’AFRIQUE DE L’OUEST.

POUR REUSSIR SON INTEGRATION DANS LA ZONE DES PAYS FRANCOPHONES (BENIN, NIGER, TCHAD ET CAMEROUN) DANS LAQUELLE IL EST "ENCLAVE", "LE NIGERIA VA SE LANCER RESOLUMENT DANS UN PROGRAMME LINGUISTIQUE QUI, DANS LES PLUS BREFS DELAIS, PERMETTRA A NOTRE PAYS DE DEVENIR BILINGUE", A DECLARE M. ABACHA.

C’EST CETTE IDEE QU’IL A REPRISE MARDI SOIR A ABUJA EN RECEVANT LES RESPONSABLES DU COMITE CHARGE PAR SON GOUVERNEMENT DE PLANIFIER LE FUTUR DE L’EDUCATION DU PAYS. LE NIGERIA, LEUR A-T-IL DIT, DOIT SE METTRE RAPIDEMENT A "L’ETUDE DU FRANCAIS".

DE L’AVIS DES EXPERTS, LA MISE EN CHANTIER D’UN TEL PROJET, S’IL VIENT A SE CONCRETISER RAPIDEMENT, COMME L’A LAISSE ENTENDRE M. ABACHA, DEMANDERA DES INVESTISSEMENTS CONSIDERABLES EN HOMMES ET EN ARGENT.

LA POPULATION SCOLARISEE DU NIGERIA EST ESTIMEE A 23.600.000 ELEVES. ELLE EST REPARTIE COMME SUIT: 18.200.000 ELEVES DANS LE PRIMAIRE, 5.000.000 DANS LE SECONDAIRE ET 400.000 DANS LE SUPERIEUR.

ACTUELLEMENT, LE FRANCAIS N’EST ENSEIGNE QU’A PARTIR DU NIVEAU

SECONDAIRE.

SELON LES CHIFFRES FOURNIS PAR L’AMBASSADE DE FRANCE AU NIGERIA, ON ESTIME A ENVIRON 855.000, DANS LES ETABLISSEMENTS DU SECONDAIRE ET DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR, LE NOMBRE D’ELEVES QUI ETUDIENT AUJOURD’HUI LE FRANCAIS AU NIGERIA, SOIT 3,62% DE LA POPULATION SCOLARISEE.

UN TOTAL DE 3.300 PROFESSEURS DE FRANCAIS DISPENSE CET ENSEIGNEMENT: 3.000 DANS LE SECONDAIRE ET 300 POUR LE SUPERIEUR.

AFP 01 GEN 19:35

LE FRANCAIS BIENTOT ADOPTE COMME DEUXIEME LANGUE OFFICIELLE DU NIGERIA

LAGOS, 1ER JAN (AFP) – LE NIGERIA, PAYS ANGLOPHONE, DEVRAIT PROCHAINEMENT ADOPTER LE FRANCAIS COMME DEUXIEME LANGUE OFFICIELLE, A DECLARE LE CHEF DE L’ETAT NIGERIAN LE GENERAL SANI ABACHA, CITE MERCREDI L’AGENCE DE PRESSE OFFICIELLE DU NIGERIA (NAN).

LE GENERAL ABACHA A FAIT CETTE DECLARATION MARDI SOIR A ABUJA, LORS D’UNE RENCONTRE AVEC LES RESPONSABLES DU COMITE CHARGE DE PLANIFIER L’AVENIR DE L’EDUCATION NATIONALE, SOULIGNE LA NAN.

"NOUS DEVONS, DANS LES PLUS BREFS DELAIS ET DANS NOTRE PROPRE INTERET, EXAMINER COMMENT NOUS POUVONS ENCOURAGER LES GENS (AU NIGERIA) A PARLER LE FRANCAIS", A INDIQUE LE GENERAL ABACHA. L’ETUDE DU FRANCAIS S’IMPOSE, A-T-IL ESTIME, PARCE QU’EN RAISON DE SA POSITION GEOGRAPHIQUE, LE NIGERIA "EST ENTOURE DE PAYS FRANCOPHONES" (BENIN, NIGER, TCHAD ET CAMEROUN).

LA PRATIQUE DE LA LANGUE FRANCAISE DEVRAIT NOTAMMENT AVOIR UN IMPACT POSITIF SUR LES ECHANGES COMMERCIAUX DU NIGERIA AVEC SES VOISINS FRANCOPHONES, A AJOUTE LE CHEF DE L’ETAT.

LE GENERAL ABACHA A PARTICIPE DEBUT DECEMBRE, A OUAGADOUGOU, AU XIXEME SOMMET FRANCO-AFRICAIN, EN MARGE DUQUEL IL A ETE RECU PAR LE PRESIDENT FRANCAIS JACQUES CHIRAC.

LA PARTICIPATION DU NIGERIA, "GEANT ANGLOPHONE" D’AFRIQUE ET LA PRESENCE DU CHEF DE L’ETAT AU SOMMET FRANCE-AFRIQUE, POUR LA PREMIERE FOIS, AVAIENT ETE TRES REMARQUEES.

L’ETUDE DE LA LANGUE FRANCAISE AU NIGERIA CONNAIT DEPUIS QUELQUE TEMPS UN NOUVEL ESSOR ET L’ON ESTIME AUJOURD’HUI A QUELQUE 800.000 LE NOMBRE DE NIGERIANS ETUDIANT LE FRANCAIS DANS LES ECOLES SECONDAIRES, SELON BRUNO AGUESSE, ATTACHE LINGUISTIQUE ET A LA COOPERATION EN MATIERE D’EDUCATION DE L’AMBASSADE DE FRANCE AU NIGERIA.

…………….

AFP-AF 03 GEN 16:32

LE FRANCAIS DEVRAIT DEVENIR LA DEUXIEME LANGUE OFFICIELLE DU NIGERIA

LAGOS, 1ER JAN (AFP) – LE NIGERIA, PAYS ANGLOPHONE, DEVRAIT PROCHAINEMENT ADOPTER LE FRANCAIS COMME DEUXIEME LANGUE OFFICIELLE, A DECLARE LE CHEF DE L’ETAT NIGERIAN, LE GENERAL SANI ABACHA, CITE MERCREDI PAS L’AGENCE DE PRESSE OFFICIELLE DU NIGERIA (NAN).

LE GENERAL ABACHA A FAIT CETTE DECLARATION MARDI SOIR, A ABUJA, LORS D’UNE RENCONTRE AVEC LES RESPONSABLES DU COMITE CHARGE PAR LE GOUVERNEMENT DE PLANIFIER LE FUTUR DE L’EDUCATION NATIONALE DU PAYS, SOULIGNE LA NAN.

LA CREATION DE CE COMITE, DOTE DE POUVOIRS ELARGIS, AVAIT ETE ANNONCEE PAR LE GENERAL ABACHA, LE 1ER OCTOBRE DERNIER.

"NOUS DEVONS, DANS LES PLUS BREFS DELAIS, ET DANS NOTRE PROPRE INTERET, EXAMINER COMMENT NOUS POUVONS ENCOURAGER LES GENS (AU NIGERIA) A PARLER LE FRANCAIS", A INDIQUE LE GENERAL ABACHA.

L’ETUDE DU FRANCAIS S’IMPOSE EGALEMENT, DU FAIT QUE, DE PAR SA POSITION GEOGRAPHIQUE, LE NIGERIA "EST ENTOURE DE PAYS FRANCOPHONES" (BENIN, NIGER, TCHAD ET CAMEROUN), A SOULIGNE LE GENERAL ABACHA.

LA PRATIQUE DE LA LANGUE FRANCAISE DEVRAIT, NOTAMMENT, AVOIR UN IMPACT POSITIF SUR LES ECHANGES COMMERCIAUX DU NIGERIA AVEC LES PAYS VOISINS (FRANCOPHONES), A-T-IL AJOUTE.

DES CONTACTS SONT DEJA EN COURS AVEC CERTAINS DES PAYS VOISINS (FRANCOPHONES) DU NIGERIA POUR ENVISAGER L’ETUDE DU FRANCAIS, AU NIGERIA, DES L’ECOLE PRIMAIRE, A INDIQUE LE GENERAL ABACHA, CITE PAR LA NAN.

LE GENERAL ABACHA A PARTICIPE, DEBUT DECEMBRE, A OUAGADOUGOU, AU XIXEME SOMMET FRANCO-AFRICAIN, AU COURS DUQUEL IL AVAIT ETE RECU PAR LE PRESIDENT FRANCAIS JACQUES CHIRAC.

LE FAIT QUE LE NIGERIA, "GEANT ANGLOPHONE", AIT ETE REPRESENTE AU SOMMET FRANCE-AFRIQUE PAR SON CHEF D’ETAT CONSTITUAIT UNE PREMIERE PARTICULIEREMENT REMARQUEE, CES SOMMETS ETANT GENERALEMENT CONSIDERES COMME UNE "REUNION DE FAMILLE" DES PAYS DU PRE-CARRE FRANCAIS.

LE GENERAL ABACHA ASSURE ACTUELLEMENT LA PRESIDENCE DE LA COMMUNAUTE ECONOMIQUE DES ETATS DE L’AFRIQUE DE L’OUEST (CEDEAO).

AFP-AF 03 GEN 16:32

LE FRANCAIS, DEUXIEME LANGUE OFFICIELLE DU NIGERIA: SATISFACTION FRANCAISE

PARIS, 3 JAN (AFP) – LA FRANCE S’EST DECLAREE SATISFAITE, VENDREDI, QUE LE CHEF DE L’ETAT NIGERIAN, LE GENERAL SANI ABACHA, AIT ANNONCE SON INTENTION DE FAIRE ADOPTER LE FRANCAIS COMME DEUXIEME LANGUE OFFICIELLE DU NIGERIA.

TOUT EN SOULIGNANT QU’IL "NE DISPOSAIT PAS ENCORE DU TEXTE EXACT DES DECLARATIONS DU GENERAL ABACHA", CITE MERCREDI PAR L’AGENCE OFFICIELLE NIGERIANE NAN, LE PORTE-PAROLE DU MINISTERE FRANCAIS DES AFFAIRES ETRANGERES, JACQUES RUMMELHARDT, A DECLARE QU’IL "NE POUVAIT QUE SE REJOUIR QUE LE GENERAL ABACHA AIT MANIFESTE SON INTENTION D’ENCOURAGER LES NIGERIANS A ETUDIER ET A PARLER LE FRANCAIS".

"DANS LA COOPERATION FRANCAISE AVEC LE NIGERIA, LA PRIORITE EST DEJA ACCORDEE A L’ENSEIGNEMENT DU FRANCAIS ET PARTICULIEREMENT A LA FORMATION ET AU PERFECTIONNEMENT DES PROFESSEURS DE FRANCAIS", A AJOUTE LE PORTE-PAROLE.

"NOUS DEVONS, DANS LES PLUS BREFS DELAIS ET DANS NOTRE PROPRE

INTERET, EXAMINER COMMENT NOUS POUVONS ENCOURAGER LES GENS (AU NIGERIA) A PARLER LE FRANCAIS", AVAIT INDIQUE LE GENERAL ABACHA MARDI A ABUJA.

L’ETUDE DU FRANCAIS S’IMPOSE, SELON LE GENERAL ABACHA, PARCE QU’EN RAISON DE SA POSITION GEOGRAPHIQUE, LE NIGERIA "EST ENTOURE DE PAYS FRANCOPHONES" (BENIN, NIGER, TCHAD ET CAMEROUN).

LE GENERAL ABACHA AVAIT PARTICIPE DEBUT DECEMBRE, A OUAGADOUGOU, AU XIXEME SOMMET FRANCO-AFRICAIN, EN MARGE DUQUEL IL AVAIT ETE RECU PAR LE PRESIDENT FRANCAIS JACQUES CHIRAC.

LA PARTICIPATION DU NIGERIA, "GEANT ANGLOPHONE" D’AFRIQUE, ET LA PRESENCE DE SON CHEF D’ETAT POUR LA PREMIERE FOIS AU SOMMET FRANCE-AFRIQUE, AVAIENT ETE TRES REMARQUEES. CES REUNIONS SONT GENERALEMENT CONSIDEREES COMME UNE "REUNION DE FAMILLE" DES PAYS DU PRE-CARRE FRANCAIS SUR LE CONTINENT.

Lascia un commento

0:00
0:00