+3906689791 scrivici@era.ong
Politica e lingue

LANCEMENT AU NIGERIA D’UNE COMPETITION DE FRANCAIS

LANCEMENT AU NIGERIA D’UNE COMPETITION DE FRANCAIS

LAGOS, 14 NOV (AFP) – CINQ JEUNES NIGERIANS LAUREATS D’UNE COMPETITION SUR LA CONNAISSANCE DE LA LANGUE FRANCAISE QUI SERA DISPUTEE DEBUT 98 AU NIGERIA, SERONT INVITES EN FRANCE POUR ASSISTER A LA PHASE FINALE DE LA COUPE DU MONDE DE FOOTBALL, A ANNONCE VENDREDI A LAGOS L’AMBASSADE DE FRANCE.
CETTE COMPETITION, BAPTISEE "ALLONS EN FRANCE 98", QUI SE DEROULERA SOUS LES AUSPICES DU MINISTERE FRANCAIS DES AFFAIRES ETRANGERES, A ETE OFFICIELLEMENT LANCEE PAR LE CONSEILLER CULTUREL DE L’AMBASSADE DE FRANCE, GILBERT EROUART, LORS D’UNE CONFERENCE DE PRESSE AU CENTRE CULTUREL FRANCAIS (CCF) DE LAGOS.
ELLE SERA OUVERTE AUX JEUNES NIGERIANS AGES DE 17 A 20 ANS ET SE DISPUTERA EN DEUX TEMPS DANS LES ALLIANCE FRANCAISES DU NIGERIA. LES PREMIERES SELECTIONS AURONT LIEU LE 10 FEVRIER ET LA FINALE SERA DISPUTEE LE 13 MARS.
LES CANDIDATS DEVRONT REDIGER UNE DISSERTATION EN FRANCAIS ET REPONDRE A UNE SERIE DE QUESTIONS PORTANT SUR LA CIVILISATION ET LA CULTURE FRANCAISES AINSI QUE LA COUPE DU MONDE DE FOOTBALL.
LES RESULTATS DE CETTE COMPETITION SERONT ANNONCES LE 20 MARS 1998, JOURNEE DE LA FRANCOPHONIE.
LA COMPETITION "ALLONS EN FRANCE 98" SERA ORGANISEE DANS 130 AUTRES PAYS ET CE SERONT DONC QUELQUE 600 LAUREATS QUI SERONT INVITES A VENIR PASSER UN SEJOUR EN FRANCE LORS DES FINALES DU MONDIAL 98, A SOULIGNE M. EROUART.
LES LAUREATS PASSERONT QUINZE JOURS EN FRANCE ET ASSISTERONT, NOTAMMENT, AU DEFILE TRADITIONNEL DU 14 JUILLET SUR LES CHAMPS ELYSEES.
LE NIGERIA, PAYS ANGLOPHONE, A RECEMMENT PRIS LA DECISION DE S’ORIENTER RESOLUMENT VERS LE BILINGUISME AVEC COMME OBJECTIF, A TERME, L’ADOPTION DU FRANCAIS COMME SECONDE LANGUE OFFICIELLE.
CETTE IDEE AVAIT ETE EVOQUEE POUR LA PREMIERE FOIS EN DECEMBRE 1996, PAR LE CHEF DE L’ETAT NIGERIAN, LE GENERAL SANI ABACHA, A SON RETOUR DE OUAGADOUGOU, OU IL AVAIT RENCONTRE LE PRESIDENT JACQUES CHIRAC, DANS LE CADRE DU XIXEME SOMMET FRANCO-AFRICAIN.
UN COMITE CHARGE D’ETUDIER LES MODALITES DE LA MISE EN OEUVRE DE CET AMBITIEUX PROJET A SOUMIS FIN JUIN SES RECOMMANDATIONS AU GOUVERNEMENT NIGERIAN. LE GOUVERNEMENT POURRAIT ENTERINER CES RECOMMANDATIONS D’ICI LA FIN DE L’ANNEE.
AFP
14 NOV 97

Lascia un commento

0:00
0:00