+3906689791 scrivici@era.ong
Politica e lingue

EDUCATION BILINGUE: UNE REUSSITE DANS UNE ECOLE PUBLIQUE DE CHICAGO

EDUCATION BILINGUE: UNE REUSSITE DANS UNE ECOLE PUBLIQUE DE CHICAGO

CHICAGO (ETATS-UNIS), 12 JUIN (AFP) – CONSIDEREE COMME UN ECHEC ET REJETEE PAR LES ELECTEURS CALIFORNIENS, L’EDUCATION BILINGUE A DE BEAUX JOURS DEVANT ELLE DANS UNE ECOLE PUBLIQUE DE CHICAGO (ILLINOIS), OU DES ENFANTS FRANCOPHONES RECOIVENT UN ENSEIGNEMENT DE QUALITE AUSSI BIEN EN ANGLAIS QU’EN FRANCAIS.
L’ECOLE ABRAHAM LINCOLN, UN ETABLISSEMENT PUBLIC SITUE DANS LE QUARTIER CHIC DE LINCOLN PARK, A LA PARTICULARITE D’ABRITER DEPUIS LE DEBUT DES ANNEES 1980 L’ECOLE FRANCO-AMERICAINE DE CHICAGO (EFAC), QUI DISPENSE UN PROGRAMME HOMOLOGUE PAR L’EDUCATION NATIONALE FRANCAISE.
QUELQUE 63 ELEVES FRANCAIS OU FRANCOPHONES, SOIT 10% DES EFFECTIFS DE L’ECOLE (DE LA MATERNELLE A LA QUATRIEME) RECOIVENT 13 HEURES DE COURS EN FRANCAIS EN PLUS DES 18 HEURES D’INSTRUCTION AMERICAINE TRADITIONNELLE.
BEAUCOUP DE CES ELEVES SONT DES BI-NATIONAUX OU DES ENFANTS QUI RESIDENT AUX ETATS-UNIS DEPUIS PLUSIEURS ANNEES ET PARLENT LES DEUX LANGUES A LA MAISON. MAIS UNE MINORITE IMPORTANTE EST CONSTITUEE DE NOUVEAUX VENUS AYANT UNE CONNAISSANCE RUDIMENTAIRE DE L’ANGLAIS.
"AU BOUT D’UN AN, CES ENFANTS FONCTIONNENT DE MANIERE SATISFAISANTE DANS LEURS CLASSES D’ANGLAIS ET AU BOUT DE DEUX ANS ILS OBTIENNENT DES RESULTATS QUI ATTEIGNENT OU DEPASSENT LA MOYENNE NATIONALE AUX EXAMENS", DECLARE LE DIRECTEUR DE LINCOLN, ANDREW TINICH.
LINCOLN EST L’UNE DES TROIS ECOLES PUBLIQUES –UNE AUTRE EXISTE A DETROIT (MICHIGAN), L’AUTRE A MIAMI (FLORIDE)– QUI DISPENSENT CE PROGRAMME COMBINANT UN ENSEIGNEMENT PUBLIC AMERICAIN A UNE INSTRUCTION PRIVEE EN FRANCAIS.
LES RESPONSABLES DE L’EDUCATION DE CHICAGO CONSIDERENT QUE LINCOLN POURRAIT SERVIR DE MODELE AUX QUELQUE 270 ECOLES –LA MOITIE DES ETABLISSEMENTS PUBLICS DE LA VILLE– QUI DISPENSENT DES PROGRAMMES BILINGUES AUX ENFANTS DE LANGUES ESPAGNOLE, POLONAISE, CHINOISE, ARABE OU OURDOU.
ILS CRITIQUENT LA DECISION DES ELECTEURS CALIFORNIENS AU DEBUT DU MOIS DE SUPPRIMER L’EDUCATION BILINGUE DANS LES ECOLES PUBLIQUES DE LEUR ETAT ET DE LIMITER A UN AN LES CLASSES D’IMMERSION EN ANGLAIS POUR LES ELEVES EN DIFFICULTE.
"A CHICAGO, NOUS AVONS LIMITE A TROIS ANS LA DUREE DES PROGRAMMES D’INSTRUCTION DISPENSES DANS LA LANGUE MATERNELLE DES ENFANTS D’IMMIGRANTS", EXPLIQUE FERNANDO MARTINEZ, UN RESPONSABLE DE L’EDUCATION BILINGUE A LA DIRECTION DES ECOLES PUBLIQUES DE LA VILLE.
LES PROGRAMMES BILINGUES ECHOUENT EN GENERAL PARCE QUE LES ENFANTS IMMIGRANTS, EN MAJORITE DES HISPANIQUES, "SONT PARQUES TOUS ENSEMBLE DANS LES CLASSES D’ANGLAIS".
"IL FAUDRAIT MIEUX LES REPARTIR EN PETITS GROUPES PARMI LEURS CAMARADES AMERICAINS. ICI, LES FRANCOPHONES REPRESENTENT 10%. L’IDEAL, C’EST 20% ET FAIRE EN SORTE QU’IL Y AIT LE MAXIMUM D’INTERACTION ENTRE LES DEUX GROUPES", SELON FABRICE RAUD, UN ENSEIGNANT FRANCAIS DE L’EFAC.
A LINCOLN, LES COURS EN FRANCAIS –LECTURE, GRAMMAIRE, ORTHOGRAPHE, GEOGRAPHIE, HISTOIRE, MATHEMATIQUES, EDUCATION PHYSIQUE, MUSIQUE, POESIE, DESSIN ET PEINTURE– SONT DISPENSES PAR TROIS ENSEIGNANTS FRANCAIS.
LES PARENTS PAIENT EN MOYENNE 2.650 DOLLARS PAR AN ET PAR ENFANT POUR COUVRIR LES SALAIRES DES ENSEIGNANTS. LE GOUVERNEMENT FRANCAIS ACCORDE UNE AIDE FINANCIERE (SOUS FORME DE BOURSES OU POUR ACHETER DES FOURNITURES SCOLAIRES) ET PREND EN CHARGE LA COUVERTURE SOCIALE DES ENSEIGNANTS.
LA DIRECTRICE DE L’EFAC, MONIQUE TRANCHEVENT, CONSIDERE QUE LES DEUX SYSTEMES SE COMPLETENT PARFAITEMENT: RIGUEUR FRANCAISE, QUI MET L’ACCENT SUR LA MA#TRISE DES CONNAISSANCES ELEMENTAIRES, ET CREATIVITE AMERICAINE.
M. TINICH POUR SA PART ESTIME QUE TOUS LES ELEVES DE LINCOLN PROFITENT DE CETTE EXPERIENCE. "NOUS AVONS AJOUTE LA LANGUE ET LA CULTURE FRANCAISE AU PROGRAMME (AMERICAIN) DE TOUTE L’ECOLE", SOULIGNE-T-IL.
"TOUTES LES ECOLES DEVRAIENT A TERME SE DIRIGER DANS CETTE VOIE, PROMOUVOIR UNE DEUXIEME LANGUE LE PLUS TOT POSSIBLE", SELON M. MARTINEZ.
12-06-98

Lascia un commento

0:00
0:00